Dans cette section "Témoignages", vous pourrez lire quelques
réactions de scripteurs, après l'entrevue qui a suivi leur analyse d'écriture.
Ces témoignages expriment bien, de façon non équivoque,
la satisfaction d'un individu à entendre parler de lui-même, de façon positive.





        Une femme d'affaires après une analyse brève:
           «C'est une belle caresse que j'aurais voulu recevoir depuis
           longtemps.»

        Une jeune fille, après une analyse de "Profil de valeur personnelle":
           «J'vais laisser mon père tranquille maintenant.»

        Un technicien de trente-six ans: «Madame, c'est mon miroir
           que vous venez de me faire !»

        Une dame de soixante-deux ans: «C'était le temps que je sache
           que je suis intelligente.»

        Un administrateur de 55 ans: «C'était il y a 10 ans que j'aurais
           dû demander une telle analyse.»

        Un jeune après une analyse d'"Aptitudes professionnelles":
           «Mes parents seront contents d'apprendre qu'ils ne font pas de
           dépenses pour rien.»

        Un couple après une analyse de "Compatibilité": «C'est un super
           cours de préparation au mariage que vous venez
           de nous donner.»

        Un cadre d'entreprise: «Madame, c'est extraordinaire
           comme vous avez une science précise, il n'y a pas de test
           psychométrique qui arrive avec vous».

        Dame en réorientation de carrière: «Vous venez de faire le bilan
           de quarante-trois années de ma vie. Il me manquait des données
           pour savoir comment orienter ma carrière».

        Une dame après une analyse brève::
           «Je veux vous dire ma satisfaction. Vous avez eu raison
           de mon septicisme. Vous ne me connaissez pas pourtant.
           C'est tout en votre honneur. On appelle ça la compétence.
           Félicitations !»

        Un africain en stage au Québec: «Madame, je ne reviendrai
           plus sur ce que je vous ai dit à Chicoutimi, quant à mon degré
           de satisfaction, cependant, je vous livre ce qui suit:
           depuis l'été dernier, j'étais jusqu'à présent dans une cruelle
           période de questionnements sur ma personne, que d'autres
           prétendent connaître mieux que moi.
           N'eut été le qualificatif de traitre envers mon milieu,
           vous ne m'auriez jamais connu car j'aurais claqué les portes
           pour avoir la «paix». Malgré tout, la lutte intérieure se
           poursuivait et risquait de déboucher finalement au même résultat.
           Votre étude vient de mettre fin à toutes ces idées sombres qui
           progressaient dangereusement en moi: vous m'avez sauvé,
           vous avez sauvé notre milieu coopératif et je vous en remercie
           infiniment. Merci également pour la discrétion et la
           confidentialité concernant votre service et votre clientèle
           dont je fais partie désormais.»